Revue rapide

Une revue rapide allège et simplifie le processus d’une revue systématique, permettant la livraison d’un plus petit ensemble de résultats très ciblés en temps opportun. Une revue systématique est un projet de recherche d’envergure, nécessitant la recherche de multiples bases de données ainsi que la littérature grise; en revanche, les recherches documentaires à l’appui des revues rapides :

  • ne sont effectuées que dans quelques bases de données bibliographiques (généralement Medline, Embase, CINAHL et la Cochrane Library, selon le sujet.)
  • limitent les résultats de recherche par date et par langue, et
  • limitent les résultats aux revues systématiques, aux méta-analyses et aux essais contrôlés randomisés (d’autres types d’études peuvent être considérés pour des questions non-cliniques).

En collaboration avec le département de recherche infirmière, les bibliothécaires du CUSM ont mis au point un service de revue rapide pour aider les infirmières qui développent ou effectuent une mise à jour d’un protocole approuvé par le Comité d’examen de la pratique clinique.

Les bibliothécaires du CUSM :

  • mèneront la recherche documentaire dans les bases de données appropriées, et
  • sélectionneront les résultats pertinents.

Une conseillère en prise de décision basée sur des faits probants du département des recherches infirmières :

  • effectue une analyse critique des études incluses,
  • évalue l’état de la preuve sur le sujet, et
  • rédige un rapport résumant les données probantes sur le sujet.

Afin d’effectuer une demande de soutien pour votre revue rapide, contactez le président du Comité d’examen clinique Pratique (cprc@muhc.mcgill.ca). Nous vous invitons à compléter le Plan de travail pour une revue rapide de la littérature avant la première réunion avec l’équipe.

Depuis la création du service en 2015, plusieurs revues rapides ont été réalisées par le Comité d’examen clinique pratique (rapports disponibles en anglais seulement) :

Castiglione SA & Landry, T. What evidence exists that describes whether the use of cryotherapy (cold therapy) is effective for improving adult patient outcomes following total knee arthroplasty? McGill University Health Centre; December 2017.

Castiglione SA & Ekmekjian, T. What evidence exists that describes whether manual double checks should be performed independently or synchronously to decrease the risk of medication administration error? McGill University Health Centre; August 2017.

Castiglione SA & Amar-Zifkin, A. What evidence exists that describes nursing monitoring for leech therapy in adult inpatients? McGill University Health Centre; September 2016.

Castiglione, S.A. & Amar-Zifkin, A. What evidence exists that describes methods for ongoing verification of nasogastric tube placement in adult inpatients? McGill University Health Centre; August 2016.

Castiglione SA & Landry, T. What is the evidence describing the effectiveness of weaning techniques for tracheostomy decannulation in adult inpatients? Rapid Review Evidence Summary. McGill University Health Centre; February 2016.

Castiglione SA & Landry, T. What evidence exists that describes the safe application of heat therapy in a healthcare context? Rapid Review Evidence Summary. McGill University Health Centre; February 2016.

Castiglione SA & Guadagno, E. What evidence exists that describes the impact of continuous monitoring on patient safety on non-critical pediatric inpatient units? Rapid Review Evidence Summary. McGill University Health Centre; January 2016.

Castiglione SA & Landry T. What evidence exists that describes whether the Trendelenburg and/or modified Trendelenburg positions are effective for the management of hospitalized patients with hypertension? Rapid Review Evidence Summary. McGill University Health Centre; October 2015.

Castiglione SA & Landry T. What evidence exists that describes the efficacy of mechanical prophylaxis for venous thromboembolism (VTE) in adult surgical patients? Rapid Review Evidence Summary. McGill University Health Centre; July 2015.

Castiglione SA & Nauche B. What evidence exists that describes what adult patients can drink up to 2 hours before their scheduled surgery and is shown to be safe and prevent complications? Rapid Review Evidence Summary. McGill University Health Centre; December 2014.